Chronique d’une yogini # 5 :Habiter le temps pleinement!

Mis à jour : mars 9


Que diriez-vous de développer une «routine bien-être» qui est si bien adaptée à vos besoins qu’elle vous soutiendrais dans votre évolution et dans la réalisation de vos rêves! Je pense que les adultes tout comme les enfants ont besoin de repères sécurisants dans leur journée. Ma routine me permet de diminuer grandement mon stress en réduisant le nombre que décision à prendre au cours de ma journée. Mon attention peut alors être pleinement investie dans le moment présent.



Commencer la journée du bon pied

Je crois sincèrement que de prendre un moment pour bien commencer sa journée est souvent ce qui fait la différence entre la satisfaction et la frustration le soir venu. De mon côté, je préfère me lever 2 heures plus tôt, s’il le faut, pour prendre le temps de me ressourcer et d’entamer ma journée avec équanimité.


En effet, ma pratique de méditation et ma séance de yoga sont une occasion pour prendre soin de mes tensions physiques, mentales et émotionnelles et me connecter à mon niveau d’énergie. Ainsi je peux accueillir le jour à venir avec conscience et respect de mon état intérieur.


Ma sadhana (étude de soi par le yoga) m’a amenée à la réalisation suivante : Plus je prends soin de mon espace intérieur plus je suis en mesure de participer à la manifestation de ce qui m’entoure avec compassion, bienveillance et lucidité. Plus je me connecte avec mon centre, plus je suis en mesure d’œuvrer et de créer une réalité inspirante et remplie de vie.


J’aime bien la métaphore du jardin intérieur. Le yoga représente les outils; le yogi est le jardinier; le jardin, le monde que l’on créer autour de soi et en soi. Pour faire fleurir ses journées, on doit s’investir quotidiennement avec cœur et intention.

Quels sont les gestes rituels qui vous aident à bien commencer votre journée?

Un quotidien vivant



Ma routine se transforme de jour en jour et de semaine en semaine. La proportion des éléments de mes journées dépend de mon état global.

Par exemple, je me suis rendu compte que mon besoin de sommeil se transforme au cours de l’année et qu’il est intimement lié à la longueur du jour. En décembre, il n’est pas rare que j’aie besoin de 10 à 11 heures de sommeil par jour tandis qu’en juin bien souvent 6-7 heures me suffisent. Un autre facteur jouant sur mon besoin de sommeil est la phase de mon cycle menstruel. Les deux semaines antérieures à mes règles, je dois prévoir du temps pour des siestes, tandis que les jours précédant mon ovulation, je suis naturellement remplie d’une vivacité incroyable.


Je suis convaincue de l’importance de rester à l’écoute de mon corps et de mon environnement afin de mieux prévoir mon emploi du temps et de m’offrir les activités qui correspondent à mon état intérieur. Par exemple, je peux prévoir m’offrir un bon bain chaud dans une période pendant laquelle mon corps m’implore un temps d’arrêt ou prévoir un moment avec des amis alors que je suis dans une phase plus énergique et enfin préserver mon harmonie interne.

Je crois également que les hommes ont aussi une nature cyclique bien qu’elle soit beaucoup plus subtile que celle de la femme. Une grande sensibilité est requise de la part de l’homme pour entrer en contact avec les phases de son cycle.


Lorsque je perds pied, je sais que je dois retrouver cette balance si précieuse entre les composantes de mon quotidien, pour ce faire je dois parfois revenir à l’essentiel.

L’essentiel

Pour retourner à l’essentiel, je me pose les questions suivantes : combien de choses dans mon horaire surchargé contribuent réellement à mon bien-être global? Quelles sont les choses superflues passant avant ma santé, mon sommeil, une alimentation saine, des périodes de ressourcement, des moments privilégiés avec mes proches, un environnement de vie sain? Quels sont les éléments que j’intégrerais à mon horaire si j’en avais le temps? Et peut-être ultimement qu’elles sont mes choix de vie qui me permettront, le moment venu, de partir l’âme fière et en paix?


Ces questions m’aident à établir mes priorités, à choisir ce qui me remplit d’énergie et à éliminer le superflu. Une fois aligné avec l’essentiel, le sentiment de manquer le bateau en ne prenant pas part à la course effrénée du monde moderne disparaît. Cette réflexion génère un sentiment de contentement et la sensation d’être comblée.


Je pense que l’essentiel diffère un peu pour chacun et qu’il n’y a pas de formule universelle. Je crois cependant que l’essentiel nourrit la joie sincère, la santé dans son ensemble et la capacité à créer des relations riches et authentiques avec les autres et les composantes de la nature et de l’univers.


Dire adieu à la procrastination

J’ai longtemps eu une liste de petites choses ni trop compliquées, ni trop longues à faire que j’avais tendance à remettre à demain. Je me suis rendu compte au fils du temps qu’elles sont l’ennemi premier du moment présent. Elles avaient le don de m’agacer, de parasiter mon esprit et de rendre la relaxation impossible.


Depuis, j’ai décidé de leur réserver un temps bien à elles dans mon horaire. Et enfin, je peux profiter des instants qui passent. En effet, mon niveau d’anxiété et le sentiment d’être dépassé s’évanouit presque aussitôt que ses petites tâches sont accomplies.



Je change aussi mon état intérieur avant de compléter ses petites taches, à la place de les faire de reculons, je choisis de cultiver un sentiment de joie ou de jeux. Par exemple, lorsque j’étais petite, j’aimais bien imaginer être une minuscule dentiste dans la bouche d’un géant alors que je l’avais la salle de bain. La toilette, le bain et le lavabo étant les dents à nettoyer.


Même si cela demande un peu d’effort à première vue, le sentiment de libération et de légèreté qui découle de l’accomplissement de ses petites choses est extraordinaire!

En conclusion

Je crois que ça vaut la peine d’oser vivre pleinement et avec intention, de se remettre en question, d’embrasser l’évolution de son être, de retourner à l’essentiel, d’explorer toujours plus loin son univers intérieur, de suivre ses élans créateurs pour un jour trouver une réelle paix face au temps qui passe.


Darshika%2520Yoga%2520(1)_edited_edited.

yogadominique@hotmail.com

Yoga francophone en ligne

Conçu par Dominique Champagne - Wix - Droits d'auteur © 2021 Yoga Darshika 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now