Chronique d'une yogini #1: Mon chemin de guérison, yoga, thérapie et bienveillance

Mis à jour : mars 9




<< C’était le début d’une quête d’âme, d’une nécessité de transformation en profondeur de ma vision du monde. Un besoin criant de répondre aux questions existentielles... >>

Ma guérison a commencé lorsque je me suis réveillée à l’hôpital à la suite d’une tentative de suicide à l’aube de mes 18 ans. J’étais fâchée d’être encore en vie, d’exister. La douleur vibrait avec tellement d’intensité dans ma poitrine. La peur de devoir continuer me rongeait l’intérieur. Je ne comprenais pas le besoin des autres de vivre. Je ne pouvais faire face, me permettre de sentir ou d’apprivoiser ma détresse psychique, c’était tout simplement insupportable. L’épuisement m’écrasait de tout son poids. C’est peut-être avec trop de lucidité que mon esprit sensible d’adolescente approchait le monde. Je refusais de fermer les yeux sur la violence faite à la Terre, aux animaux, aux enfants, aux femmes, aux hommes… C’était le début d’une quête d’âme, d’une nécessité de transformation en profondeur de ma vision du monde. J’avais un besoin criant de répondre aux questions existentielles suivantes: qui suis-je? Quelle est ma place dans l’univers? Si je choisis la vie, comment faire en sorte que mes jours comptent? Comment devenir la meilleure version de moi-même? Comment vivre?

À ce moment de ma vie, il y avait seulement un endroit où les Hommes semblaient évoluer avec un peu plus d’authenticité, de soins et de conscience. Un seul endroit où je pouvais trouver un début de réponse à mes interrogations : mon école de yoga! Pour la première fois de ma vie, on m’apprenait quelque chose qui entrait en résonance avec mon cœur. Les enseignements yogiques comblaient parfaitement les besoins de mon être traumatisé et hormonal. Je me suis jetée corps et âme dans l’art de vivre en yoga.


<< Mes professeurs de yoga ont tranquillement semé des graines d’amour dans mon coeur meurtri. Ils ont su créer un espace sécuritaire d’exploration de soi dans leur cours. >>

Je ne pourrai jamais assez remercier mes professeurs de yoga de l’époque. Ils m’ont accueilli sans jugement malgré les coupures sur mes bras et mes yeux noirs de maquillage. Ils ont tranquillement semé des graines d’amour dans mon cœur meurtri. Ils ont su créer un espace sécuritaire d’exploration de soi dans leur cours. Ils m’ont permis de commencer un travail de reconnexion en passant par l’ancrage dans le moment présent et par l’observation du souffle. Mon école de yoga était aussi le centre d’une communauté de gens, déjà bien engagés dans leur sadhana. Je les trouvais inspirants et libérés.



<< Je peux enfin dire que je vais mieux, voire bien, que j’ai trouvé mon pôle, mon centre, mon coeur! >>

Après un peu plus de dix années d’exploration de soi, de découvertes intérieures, d’expériences magiques, de rechutes, de remontées, de belles rencontres, de voyage, de thérapie, de nouvelles amitiés, de ruptures et de retrouvailles. J’ai tellement parcouru de chemin. Je peux enfin dire que je vais mieux, voire bien, que j’ai trouvé mon pôle, mon centre, mon cœur!

Écrivez-moi un petit mot dans les commentaires pour me dire si vous êtes intéressés par le récit de ma guérison, par les astuces que j’ai trouvées pour me sentir mieux et vivre pleinement! Si oui, vous pourrez lire prochainement sur : comment ai-je appris à désamorcer mes traumas? Comment ai-je réussi à créer un mode de vie qui soutient mon cycle menstruel? Comment ai-je réussi à créer des relations harmonieuses dans ma vie? Comment ma pratique de yoga est-elle devenue la clé de mon équilibre? Et bien plus encore!

Avec tellement d’amour!

D.C.

Darshika%2520Yoga%2520(1)_edited_edited.

yogadominique@hotmail.com

Yoga francophone en ligne

Conçu par Dominique Champagne - Wix - Droits d'auteur © 2021 Yoga Darshika 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now