CDY # 9 : Pavamana Mantra - Étude de soi, transformation intérieure et transcendance



Om asato ma sadgamaya Guide-moi de l’ignorance à la sagesse Tamaso ma jyotir gamaya De l’obscurité à la lumière

Mrtyor ma amrtam gamaya De la mort à la vie éternelle

Shanti, shanti, shanti Paix paix paix.



Depuis quelques années j’aime commencer mon rituel matinal de yoga avec cette ancienne prière issue du livre Brhadaranyaka des Uspanishads : (texte védique mis sous forme écrite autour de 700 ans avant Jésus Christ).


Dès ma première rencontre avec ce mantra, j’ai senti une connexion profonde et viscérale avec sa sonorité. Quelques semaines plus tard, je découvrais sa signification à la fois simple et puissante. Dénudée de l’aura mystérieuse que portent souvent les sagesses anciennes, cette prière porte en elle l’âme d’une révolution intérieure. Elle nous invite à l’étude de soi, à la transformation et enfin à la transcendance de la réalité telle que nous la connaissons. Elle nous emplit d’une force vitale subtile, invisible et pénétrante. On s’en trouve apaisé.


L’étude de soi — Svadhyaya

L’étude de soi est extraordinaire parce qu’elle permet de révéler nos habitudes de pensée et nos habitudes de vie et de comprendre comment celles-ci influencent notre perception et nos interactions avec le monde.


L’étude de soi peut prendre plusieurs formes, par exemple : chaque asana (posture de yoga) est une occasion de se rencontrer et de sentir ce qui est emmagasiné dans la mémoire du corps; chaque respiration est une mine d’informations sur notre état émotionnel immédiat; chaque parole et chaque pensée nous informe sur notre état d’esprit et nos croyances profondes; chaque réaction créée par notre environnement nous permet de prendre conscience de nos blessures et de nos mécanismes de protection; enfin, la qualité de nos gestes et de nos actions nous indique les traits profonds de notre personnalité.


Voici mes trois outils d’étude de soi préférés :


Le yoga, la respiration et la méditation sont de bons outils d’étude de soi, car ils constituent un entraînement à la présence, à la conscience et à la sensibilité. Ils nous permettent une reconnexion et un alignement avec la nature profonde de notre être.

L’écriture automatique constitue aussi un bon moyen d’étude de soi. Elle nous permet en autre de prendre une distance par rapport aux événements et par conséquent de réagir avec justesse et sagesse.

La lecture de texte qui nous inspire à l’ouverture, à la compassion, à la présence, à la connexion au plus grand que soi est une merveilleuse façon de découvrir de nouveaux horizons intérieurs plus lumineux et moins apeurants. La lecture dissipe peu à peu l’inconnu et nous permet de l’apprivoiser. En plus, elle nous offre de nouveaux mots pour exprimer nos expériences.

L’étude de soi faite de façon bienveillante et objective nourrit notre transformation intérieure.

Transformation intérieure

La transformation intérieure est un processus simultané à l’étude de soi. Elle est en quelque sorte la digestion et l’intégration des prises de conscience que l’observation de soi nous a offertes. Elle est un processus d’actualisation, une mise à jour intérieur. Ceci permet à l’ensemble des dimensions de notre être de s’harmoniser et d’entrer en cohérence. On peut avoir l’impression à ce moment que nos étoiles sont alignées et que l’on est à la bonne place. On se sent combler.



On peut noter ici l’importance de la «nourriture» avec laquelle on nourrit son esprit, son cœur et son estomac. Si la conscience et la présence dans tous les aspects de notre vie provoquent une transformation positive, le contraire est vrai aussi.


Dans mon expérience, le processus de transformation intérieure est cyclique, mobile, toujours en mouvance. Il faut apprendre à danser avec ce processus, ne pas s’attacher à une version de soi que l’on croit aboutie. Notre vision du monde se renouvelle à chaque instant, une renaissance se produit à chaque respiration et nous mène à la transcendance de la réalité que l’on connaît.

Transcender la réalité que l’on connaît

L’étude de soi et la transformation intérieure perpétuelle nous amènent ultimement à rencontrer un espace «éternel» à l’intérieur de nous-mêmes. Un peu comme un soleil au centre d’un système solaire. C’est un espace fixe autour duquel les dimensions physique, énergétique, mentale et émotionnelle de l’être gravitent. C’est un espace intérieur où l’on peut se déposer et d’où émerge un sentiment d’équanimité et de paix face aux changements que subissent notre corps et le monde qui nous entoure. Ce point central de l’être nous permet de contempler l’univers non plus à partir de l’identité de notre «Je», mais à partir des soleils intérieurs de tous les êtres vivants et de toutes choses matérielles. C’est ainsi qu’un jour on réalise la réelle signification du mot Yoga soit l’Union avec le grand tout ou la dissolution de soi dans la matrice.

En conclusion

Je vous invite à chanter et à vous abandonner complètement aux puissantes vibrations de ce mantra envoûtant. Encore, encore et encore! Vous pourrez peut-être sentir l’éveil de votre Soleil intérieur un peu plus à chaque répétition. Je vous invite à me partager votre expérience dans les commentaires!

Avec tellement d’amour

D.Y.